lundi 12 septembre 2022

Les pommes tombées

Trop de pommes, des tas de fruits au pied de l'arbre, des pommes trop flétries ? Voici notre recette pour une bonne compote

Éplucher et couper les fruits en petits morceaux dans une marmite en fonte, ajouter un demi bâton de cannelle, un peu d'alcool brun de votre choix (ici un punch boisé avec de légères saveurs de vanille dont il ne nous restait qu'un petit fond), laisser mijoter, toute une nuit sur une fin de feux de bois si possible, et vous aurez une excellente compote pour déjeuner le lendemain

Et les poules se régalent des épluchures

Bon appétit !




dimanche 4 septembre 2022

Retour d'expérience

Il y a un peu plus de deux ans, nous installions ce que nous croyions être une serre de combat. Nous voilà bien déçus, celle-ci étant déjà à la fin de sa vie, si rapidement après sa mise en place. Les tirettes ne s'ouvrent et ne se ferment plus correctement, la bâche commence à se déchirer, etc


De plus, une butte à salades sous serre comprend au moins trois inconvénients majeurs :

1) il faut arroser soi-même la butte, la pluie ne pénétrant pas dans la serre,

2) à moins de trouver une serre s'ouvrant des deux côtés opposés, l'accès à l'intérieur de la serre est limité à la première moitié de la butte, ce qui n'est pas très pratique,

3) si la culture de salades d'été reste possible jusqu'à fin septembre ou début octobre, elle ne l'est plus dès les premières gelées un peu trop fortes. Place donc aux salades d'hivers dès la fin de l'automne, ce qui ne nous fait pas un grand allongement du temps de culture des salades d'été


En conséquence, nous avons décidé de retirer la serre en cette fin de saison. Nous laisserons la butte à ciel ouvert, ce qui me permettra, à nouveau, d'en faire le tour en de semer ou planter des salades sur toute sa surface. Nous ne cultiverons pas de salades d'hivers cette année, préférant profiter de l'occasion pour bien reformer la butte, remettre une bonne couche de compost qui pourra s'incorporer à la butte durant l'hiver, et pailler le tout pour préparer les repiquages de printemps


En fin de compte, le plus difficile sera d'empêcher mon gros "loup" de gratter dans cette butte et de la retourner complètement 


Surconsommation

Un nouveau supermarché s'est ouvert près de chez nous. Comme la chaîne a comme réputation d'être réellement moins chers pour nombre de produits du quotidien, nous sommes allés visiter les lieux

Pour les produits de consommation courante, si on accepte d'utiliser les produits chimiques, effectivement, cette chaîne de supermarchés est plus économique que d'autres

Mais quelle incitation à la surconsommation ! je dirais que les deux tiers du magasin étaient consacrés à des produits, certains biens pratiques, mais qui ne sont pas nécessaires, ou dont on pourrait au moins diminuer la production afin de faire correspondre l'offre à la demande. Voire des produits pouvant sembler totalement rocambolesques !

Suis-je bête, c'est exactement l'inverse que tous ces grands producteurs de gadgets divers font : ils produisent, et ensuite, ils suscitent chez nous l'envie de posséder tous ces gadgets inutiles. Ils s'arrangent pour faire correspondre notre demande à leurs offres

Pardon de devenir un peu incisive, mais ne pourrions-nous pas essayer d'inverser la tendance ? Surtout que la grosse majorité de ces gadgets ont une empreinte écologique épouvantable et sont généralement produits dans des conditions de travail totalement indécentes !

Attention, je ne jetterai pas la pierre à qui consomme correctement. Je suis, moi-même, parfois obligée d'acheter des articles "made in China" faute de pouvoir trouver un équivalent plus durable et plus local. Mais c'est justement là qu'interviennent toutes les initiatives allant à l'encontre de la consommation de masse : donnerie, troc, production personnelle pour qui a les compétences, repair-café, seconde-main, etc

Alors, quitte à surconsommer, surconsommons local et responsable !

mardi 30 août 2022

Les fruits du jardin

Avoir des arbres fruitiers dans son jardin n'a pas pour avantage que de fournir de l'ombre et de la fraicheur durant les vagues de chaleur

Cela a aussi, en cette fin d'été, l'avantage de nous procurer quelques fruits. Ce soir, ce furent des pêches et des pommes. Vivement les récoltes d'automne !

À déguster sans modération ;) 




mercredi 18 mai 2022

le retour de la Tenthrède

Cette semaine, nous avons remarqué que certaines feuilles de nos groseilliers étaient dévorées par des chenilles

En fait, il ne s'agit pas de chenilles, mais bien de la tenthrède (Nematus Ribessii) qui est de retour 

Comme la dernière fois, il n'est absolument pas question de traiter au pyrèthre, même si l'ensemble de nos groseilliers est touché, le pyrèthre tuant également les auxiliaires bienvenus tels les araignées, les coccinelles, les chenilles et les papillons, ainsi que les différents pollinisateurs

Retour, donc, à la méthode du prélèvement quotidien


la ravageuse


Vous dégustez un bon verre de vin et ces petites chipies se pavanent à hauteur de vos yeux